All events

Conférence 09-12-2017

Conférence 09-12-2017

Conférence 09-12-2017

illu-conf-09-12-2017
Samedi 9 décembre à 17h00
Musée national de Préhistoire
1 rue du musée
24620 Les Eyzies
FR
Bruno Maureille, directeur de recherche au CNRS au sein de l'UMR5199 PACEA (CNRS, Université de Bordeaux, MCC), paléoanthropologue spécialiste des Néandertaliens et des lignées contemporaines d'hominines
Tous publics
Entrée gratuite dans la limite des places disponibles.
Réservation téléphonique conseillée.
05 53 06 45 49
"Définir un Homo sapiens ? Un exercice pas si simple" par Bruno Maureille.

Photo: Qafzeh 6 (Israël) un des premiers hommes anatomiquement modernes
Crédit photo: Bernard Vandermeersch, 1981

Lorsque que Carl von Linné écrit son ouvrage Systema naturae (première publication en 1735), il range l’homme dans l’espèce Homo sapiens. Cent-vingt-et-une années plus tard, la découverte de l’homme de Néandertal en Allemagne permet la reconnaissance scientifique d’une espèce fossile différente de la nôtre : Homo neanderthalensis. C’est en quelque sorte le début de l’histoire évolutive concrète de l’homme.

Ces dernières années, les découvertes de nouveaux fossiles ont donné lieu à la création de nouvelles espèces d’homininés dont certaines, à l’échelle de l’Ancien-Monde, sont sub-contemporaines entre elles et avec la lignée des hommes anatomiquement modernes.

Il est donc intéressant de revenir sur ce qui caractérise l’homme anatomiquement moderne et de se poser la question de sa définition taxinomique. Doit-il être défini à un niveau spécifique (Homo sapiens) ou à un niveau sous-spécifique (Homo sapiens sapiens) ? La réponse à cette question est donc capitale quant à ce que signifie l’espèce Homo sapiens.